Le pagne tissé traditionnel burkinabé, le Faso Dan Fani, est composé de plusieurs bandes de coton tissé qui sont ensuite assemblées pour former un grand tissu. Faso Dan Fani signifie littéralement « pagne tissé de la patrie ».

Photo (c) Mon Faso dan Fani

Il est important de noter que l’adoption du Faso dan Fani par le peuple burkinabé découle d’une volonté politique.

Le premier à avoir contribué à sa promotion est sans conteste le président Thomas Sankara. En le faisant, son objectif était de promouvoir les richesses de son pays à travers ses produits. Fervent défenseur de l’émancipation des femmes grâce au métier de tisserande, il leur a permis de devenir des actrices majeures de l’économie locale.

« Dans tous les villages du Burkina Faso, l’on sait cultiver le coton. Dans tous les villages, des femmes savent filer le coton, des hommes savent tisser ce fil en pagnes et d’autres hommes savent coudre ces pagnes en vêtements. Nous ne devons pas être esclave de ce que les autres produisent »

Thomas Sankara

Les autres présidents burkinabé ont suivi l’exemple de Thomas Sankara. Ainsi, il est très fréquent de voir le président Christian Roch Kaboré arborer des tenues réalisées avec du Faso dan fani lors de rencontres officielles ou d’événements importants pour la nation.

Roch Christian Kaboré, Président burkinabé

Une autre preuve de la volonté politique burkinabé en faveur de la promotion du faso dan fani: la labellisation du textile en 2019, lancée en même temps que d’autres produits burkinabé (le chapeau de Saponé, le beurre de karité, les cuirs et peaux tannés de Kaya).

Le logo du label Faso dan Fani

Le Faso dan Fani a traversé les époques et a su s’adapter. On en retrouve les premières mentions dans des ouvrages du 19ème siècle. La paternité du tissu est attribuée aux Mossis, ethnie du Burkina Faso.

Traditionnellement, les rôles sont partagés dans la chaîne de production: les femmes sont chargés de la récolte du coton, de sa filature et de sa teinture. Les hommes prennent ensuite le relais pour le tissage sur des métiers à tisser artisanaux.

Les figures de prou du Faso dan Fani

On l’a dit plus haut, le président Thomas Sankara et à sa suite les présidents burkinabés ont contribué à la valorisation du tissu de la patrie.

Des stylistes et créateurs ont également été précurseurs dans l’utilisation du faso dan fani.

On peut citer parmi eux, Pathé O (de son vrai nom Paté Ouédraogo), styliste burkinabé installé en Côte d’Ivoire. Avec ses créations en faso dan fani, il cherche à faire naître l’envie de porter ce tissu pour sa beauté et sa qualité.

François 1er, un autre incontournable de la mode burkinabé est aussi adepte du faso dan fani.

Sans nécessairement l’inclure parmi les précurseurs, on ne peut s’empêcher de mentionner la très belle collection du créateur ivoirien Elie Kuame réalisée en 2016 avec du faso dan fani. Éléments distinctifs de cette collection: des tenues ultra féminines ainsi que les coloris du faso dan fani utilisés, du jaune, du rose et du bleu roi.

Création Elie Kuame, 2016

Le faso dan fani dans la mode contemporaine

La manière la plus simple de porter le tissu est assez similaire aux autres tissus africains: noué autour de la taille pour les femmes, ou en haut du buste.

Lorsqu’il est cousu, on le retrouve sous forme de boubous, qui conviennent aussi bien pour les hommes, comme pour les femmes.

Le faso dan fani a également su profiter de l’essor de la mode africaine pour diversifier son utilisation. Plusieurs marques et stylistes en confectionnent des tenues plus travaillées les unes que les autres: robe, tailleur femme, jupe, polo, chemise,….

La marque Peulh Vagabond est l’exemple type de ce qui peut se faire de moderne et de sophistiqué avec le faso dan fani.

Un autre de nos coups de cœur est la marque Kignon et ces magnifiques kimonos réalisés avec des textiles africains, dont le faso dan fani.

Le faso dan fani se décline également sous forme d’accessoire: pochette, sac, bijoux,…ou en objets de décoration.

La marque Maison Dassam propose ainsi de jolies pochettes en faso dan fani ainsi que des coussins décoratifs.

Bonnes adresses

  • eshop Mon Faso dan fani: on y trouve du tissu faso dan fani vendu par pièce à partir de 15€

Sources

Wikipedia | Mon Faso dan Fani

(Visited 1 238 times, 2 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *